메뉴 건너뛰기

정희수 칼럼

본문시작

KUKI Home Inspection and Photo

  Dr. Joseph Chung - Column
 정희수 칼럼




                                                        Joseph Hee Soo Chung, Ph.D., Professeur, UQAM

  Alors, le PPCLI appelle l’unité d’artillerie pour faire bombarder les chinois ramassés tout près de la position du PPCLI risquant fort la vie des Canadiens. La bataille corps à corps continue jusqu’au 24. Mais les Canadiens réussissent à stopper une division entière de l’armée chinoise. Séoul fut sauvée.

  La bataille de la colline 467 (Kakhul-Bong) fut une autre bataille féroce. Le 2e Bataillon du Roral Canadien Regiment (RCR) avait la mission de prendre et tenir la colline  467 et le village, Chail-Li vers la fin de mai 1951. La colline fut un point extrêmement  stratégique pour la défense, car, grâce à son hauteur et sa position sur le plain Chorwon, il permettait de voir facilement le mouvement de l’ennemie. La compagnie « A » attaque et réussit à occuper et tenir le village; la compagnie « B »attaque et réussit à occuper et à tenir la colline 162. De même, la compagnie « C » réussit à occuper et tenir la colline 269, situé entre le village et la colline 467. C’était la tâche de la compagnie « D » qui était supposée à attaquer la colline 467. Cependant, la Compagnie « D » ne réussit pas. Pire encore, devant la marée humaine des Chinois et leur attaques sas relâche, les Canadiens furent forcés à reculer et former une autre ligne de défense. Cependant, grâce aux efforts et sacrifice des soldats du RCR, la marche des Chinois fut retardée et donna à la force de l’ONU le temps pour se réorganiser. Six soldats canadiens furent tués et 54 furent blessés.

  Après la bataille de Kakhul-Bong, les Canadiens ont eu plusieurs confrontations aves les communistes, mais  d’une envergure plus ou moins importante. La prochaine bataille importante de l’armée canadienne au eu lieu au mois d’octobre, 1952. Cette fois-ci, ce fut le fameux Vans Doos (Le 22è Régiment composé des Canadiens français). Au mois de novembre 1951, 25e brigade canadien dont fait partie les Vandoos défendait un front de 7 km sue la plain de Cholwon (front de l’ouest). Les  Vandoos défendaient le flanc droit de la ligne.  La compagnie « D » des Vandoos défendait une position vitale près de la colline 355. Le 22 novembre, les Chinois lancent une série d’attaques massives sur la colline 355 et la Compagnie « D » des Vandoos. Les Vandoos battent courageusement malgré la pluie et de la neige.  Mais, les Chinois réussissent à déloger les Américains sur la colline 355 et les Vandoos. Mais vers 6  heure du soir, le Capitaine Boiron, commandant de la Compagnie « D » informe au quartier général de Vandoos que l’ennemie a été expulsé. Le commandant du bataillon des Vandoos était le Col. Lt .Col. Dextraze, qui est d’ailleurs décoré pour son leadership.

  Il y avait une autre bataille de la colline 355 au mois d’août de 1952. La colline 355 était connue comme « Little Gibralter » à cause de sa position stratégique. La colline 355 avait été la scène de bataille soutenue depuis le mois d’octobre 1951. Les Vandoos occupaient la position entre la colline 355 et la colline 277. Depuis septembre 1952, la colline 355 avait été gardée par le RCR. Mais à partie u 1er octobre pendant trois jours la force communiste attaque avec artillerie suivie de l’attaque de l’infanterie les positions des Vandoos. La bataille dure jusqu’au 23 octobre, mais la force canadienne reprend la position. Cependant la perte fut énorme : 191 soldats de RCR, 18 soldats de PPCLI et 18 soldats des Vandoos furent tués.

  La dernière bataille  d’une certaine importance fut celle de la colline 187 le 19 avril 1953. Ce fut une bataille commencée par l’attaque des Chinois à une patrouille du RCR; ceci est arrivée à minuit du 3 mai 1953, mais l’ennemie fut expulsée ver une heure trente.

  La guerre de Corée fut une guerre à laquelle 18 pays ont participé. Du coté de l’ONU, 15 pays; du coté des communistes, trois pays. Elle était le début de la guerre froide qui a duré pendant quatre décades. Elle était une sorte d’une guerre mondiale miniature. Mais elle coûtait cher, très cher. Le nombre de morts : les États-Unis (33,628), le Canada (516), le Royaume-Uni (935). La perte de la Corée du Sud : 230,000 soldats morts, 245,000 civiles morts, 330,000 perdus, 130,000 tués par l’armée nord-coréenne durant leur courte occupation au sud, 85,000 personnes ramené par force en Corée du Nord, 16,000 policiers tués.